Julia Dávila-Lampe, une lesson de résilience

Vous connaissez peut-être Julia, peut-être même sans le savoir. Depuis une quinzaine d’années ou plus, elle publie de superbes photos sur des milliers de couvertures de livres et de publications.

captura julia fr1captura julia fr2

Julia est spécialiste de l’autoportrait et de la photographie de nature morte, mais elle a également photographié des villes et des paysages. De la manière la plus belle et la plus parfaite possible. Son talent couplé à son imagination l’ont fait se réinventer encore et encore. Nous avons vu une Julia rousse, brune, aux yeux verts, aux yeux bleus, avec des tenues parfois exubérantes, magiques voire surréalistes. L’artiste équatorienne, vivant à Vienne, a créé son univers : coloré, harmonieux et minutieusement détaillé.

Julia est, pour ceux qui la suivent sur son compte Instagram, ses publications ou son site, synonyme de bon goût, de classe et de beauté classique.

captura julia 6

Hier, lorsque la photographe et artiste a publié une photo de sa main droite mutilée peignant une aquarelle, la réaction de ses followers a été impressionnante. En quelques heures, les messages de sympathie, d’admiration et de soutien se sont multipliés. Dans les prochains jours, les likes devraient dépasser 20 000 ou plus.

Le geste de Julia était hardiment transgresseur. Non seulement elle a osé montrer son drame personnel, mais l’artiste a dépassé les conventions de la femme instagrammable, belle, idéale et symétrique. Mais le plus courageux n’était pas seulement de mettre une photo documentant son accident mais la force de continuer, de créer. Julia a écrit : « J’étais tellement sûre que je ne peindrais plus jamais et maintenant en voyant cette aquarelle, j’ai retrouvé espoir. »

Parfois, nous nous plaignons de petites choses. Nous regrettons souvent le manque de symboles, de femmes qui nous inspirent. A travers la photo de sa main abîmée, Julia Dávila-Lampe nous a donné une leçon de courage. Un mythe vient de naître.

captura julia 7

Remarque : j’ai demandé à Julia la permission de publier ces merveilleuses photos qui sont les siennes.